Resident Evil : les livres


Les livres



En plus d’exister en jeux vidéo et en film, Resident Evil a également été adapté en romans par l’écrivain Américain S.D.Perry. !


La conspiration d’Umbrella
(Titre original : The Umbrella Conspiracy )

Certes le premier volume de la série, mais pas le moindre ! Ce roman parvient à nous immerger totalement dans une ambiance identique à celle du premier jeu, en cette soirée d’été du 24 juillet. A vous les recoins obscures et humides du manoir Spencer et les zombies décomposés (détails à souhait), avec évidemment tout ce que vous voudriez savoir sur l'histoire des personnages :) Plus fort encore, l'auteur va jusqu'à respecter les plans du manoir livrés dans le jeu, exquis !
Ce livre est pour moi le meilleur de la série, à lire, relire et faire découvrir ! :)
La crique de Caliban
(Titre original : Caliban Cove)

Un volume intermédiaire né de l’imagination de l’auteur. Il met en scène quelques nouveaux personnages auxquels, pour les survivants, il parvient à donner un certain charisme. Bourré de détails et de descriptions en tous genres, ce livre respecte bien l’idée de la série, même s’il reste un peu moins bon que ceux retraçant des épisodes de jeu.
La cité des morts
(titre original : City of the Dead )

Un très bon livre, adapté de Resident Evil 2. On s’identifie volontiers aux personnages principaux, découvrant la ville dans ses coins les plus glauques en même temps qu’eux, se demandant ce que l’on ferait à leur place. Là encore l'auteur brille dans son respect méticuleux des lieux, et donne un caractère particulièrement attachant à Claire Redfield, à la recherche de son frère disparu Chris, et à Leon Kennedy, jeune policier prenant son premier jour de service à Raccoon City. A noter la venue de la mystérieuse Ada Wong, qui croisera à de nombreuses reprises le chemin de Leon, refusant pourtant de lui expliquer le vrai motif de sa présence.
Un volume un peu plus long que les autres mais qui nous tient en haleine jusqu’aux derniers instants !
Aux portes de l’enfer
(titre original : Underwood)

Un nouveau livre intermédiraire mettant en scène les personnages du jeu ainsi que ceux nés de l'imagination de l'auteur. Intéressant à lire mais je ne le trouve pas de la même qualité que les autres, car si le style reste inchangé, on frôle le surréalisme surréaliste pour le reste.
Nemesis
(titre original : Nemesis )

Le grand retour de Jill Valentine ! Isolée dans la ville désormais morte de Raccoon city, elle se joint à Carlos Oliveira, soldat d'Umbrella pourtant lâché sur le terrain sans être averti de la situation, pour sortir de cet enfer en vie. Egalement parachuté avec les troupes d'Umbrella, un véritable psycopathe : Nicholai, qui se réjouit pleinement de voir ses compangnons se faire massacrer. Pourtant sa venue met du piment dans l'histoire !
Ce volume retrace l'histoire de Resident evil 3, qui se passe dans les rues de Raccoon, en parallèle avec "La cité des morts", dans les sous-sols. Au fil de ce livre riche en évènements, on rencontre des avis totalement opposés et des buts différents : chacun a ses objectifs.


Code Veronica
(titre original : Code : Veronica)

C'est encore au tour de Claire d'avoir des ennuis. Après avoir échappé de justesse à l'explosion de Raccoon city, elle décide de continuer à rechercher son frère Chris, qu'elle sait en vie quelque part. Faite prisonnière au quartier général d'Umbrella à Paris, elle est débarquée sur l'île Rockfort, une île servant entre autre de prison à Umbrella, où elle constate que nombreux sont les hommes et les femmes emprisonnées comme elle, et pour moindres raisons. Peu après son arrivée, l'île subit un raid aérien et elle se retrouve seule dans un complexe où le virus-T est répandu. Elle ne tarde pas à rencontrer le jeune Steve, emprisonné pour de sombres motifs.
Encore des zombies, et on ne s’en lasse pas !


Zero Hour
(titre original : Zero Hour )

"Elle n’a que dix huit ans mais fait déjà partie des S.T.A.R.S, commando-choc de la police de Raccoon City. Il en a vingt-six et a été condamné à mort pour le meurtre de vingt-trois personnes." Un retour aux sources, et ça fait du bien ! On tourne à nouveau autour du manoir Spencer, avec cette même ambiance stressante. Cette aventure ( adaptée de Resident evil 0) précède de quelques heures seulement celle des S.T.A.R.S dans le manoir, la nuit du 24 juillet 1998. Deux personnages totalement opposés, Rebecca, dans sa première vraie mission sur le terrain, et Billy, qui en a déjà vu…Forcés de rester ensemble pour survivre alors qu’ils ne s’apprécient que moyennement, ils apprennent à se connaître au fur et à mesure du bouquin…Et on en apprend ! Un livre qui se savoure jusqu’à la dernière miette :)




Egalement paru : Genesis

Page d'accueil